Magasins éphémères de vente de meubles : un petit cadeau « gratuit » qui peut vous coûter cher !
31 January 2017
Le service d’aide à la mobilité bancaire : attention !
8 March 2017
Tout voir

Internet : des escrocs très malins ou des consommateurs trop crédules ?

On ne peut pas nier que certaines escroqueries montées sur internet peuvent abuser même des consommateurs avertis : site de vente de produits, détournement de données, piratage de boîte mail, logiciels espions contaminant l’ordinateur… Là en effet, on peut saluer le travail des professionnels de l’escroquerie.

Mais il semble que des moyens plus simples sont utilisés pour détrousser les imprudents : le cadeau gratuit, le dernier objet à la mode pour un euro…  Et là,  ne riez pas, vous vous dites qui peut bien se laisser avoir, c’est tellement grossier. Imaginez le supermarché distribuant ses produits gratuitement aux clients, aller chez le coiffeur et ressortir sans payer, cueillir des billets de banque sur les arbres. Mais si, je l’ai vu sur internet  et  sur facebook, il y a des photos !

Il faut revenir sur terre. Le seul but ici est soit de vous faire appeler des numéros surtaxés, de vous prendre vos coordonnées de cartes bancaires soit de vous abonner à des services dont vous n’avez pas besoin.

L’UROC rappelle l’intérêt pour les adultes responsables de sensibiliser les jeunes, les personnes fragiles de leur entourage dès que possible sur le fait que :

Vu sur internet ne signifie pas que c’est vrai

Pourquoi me fait- on appeler si longtemps ou à de nombreuses reprises pour obtenir mon cadeau « GRATUIT » ?

Pourquoi m’offrir un cadeau d’une valeur de plusieurs dizaines d’euros et me demander de payer les frais de port ?

Répondez-vite à notre enquête
sur les modes de consommation !

Afin de mieux connaître vos besoins et vos attentes,
le Centre Technique Régional de la Consommation (CTRC) Ile-de-France
et l’Union Régionale des Organisations de Consommateurs (UROC) Hauts de France
vous proposent un rapide questionnaire entièrement anonyme.

Vos réponses permettront aux associations de consommateurs qui composent le CTRC
d’adapter et de faire évoluer leurs pratiques dans votre intérêt.